Métal 57 

BNP Paribas Real Estate livre Métal 57, un programme de reconversion ambitieux à Boulogne-Billancourt. Situé au cœur du quartier du Trapèze à Boulogne-Billancourt (92), Métal 57 est le résultat d’un travail de restructuration et d’extension de l’iconique atelier Renault « 57 Métal ». Projet de reconversion confié à l’architecte Dominique Perrault, il se présente comme un lieu polymorphe de 37 000 m² préfigurant une nouvelle approche de l’immobilier tertiaire. Privilégiant la mixité des usages, la qualité environnementale et la protection de la biodiversité, il répond par ailleurs à des enjeux urbains en s’ouvrant sur la ville.

 

Métal 57, un témoignage industriel préservé et réinventé

Soucieux de préserver l’héritage industriel du bâtiment originel construit en 1984 par l’architecte Claude Vasconi, BNP Paribas Real Estate a réhabilité environ 50 % du bâti d’origine tout en y adjoignant un immeuble neuf, créant ainsi un ensemble immobilier à forte identité. C’est avec l’architecte et designer urbain Dominique Perrault que le promoteur s’est associé pour imaginer une nouvelle vie à ce patrimoine historique. Au cœur de la réflexion architecturale de cette réhabilitation d’envergure : la protection de son identité industrielle, symbolisée par ses sheds, éléments distinctifs de Métal 57, et de sa façade. Pour permettre le maintien de cet origami de métal, les poteaux en béton ont été préservés et la structure métallique refaite à l’identique. Ainsi la façade conserve sa trame et son épure industrielle.

« L’insertion d’un projet immobilier de cette envergure ne se limite plus à des aspects de contexte architectural et de patrimoine urbain. Cette notion s’est élargie à une offre de services dans un mélange de fonctions. Métal 57 en est l’illustration. Il s’agissait, ici, d’être en phase avec le quartier du Trapèze dont l’âme et la population ont profondément changées. Le site s’est ouvert sur la ville grâce à une programmation variée qui permet de repenser l’immeuble de bureau et, cela, en tenant compte des enjeux et des réalités nouvelles accentués par la pandémie » commente Dominique Perrault, architecte chez Dominique Perrault Architecture.

 

 

Un laboratoire d’idées et d’expérimentations

Alliant technicité et design, Métal 57 agit tel un démonstrateur des savoir-faire de BNP Paribas Real Estate et unit l’héritage d’une ère industrielle révolue avec les prémices d’un monde nouveau. La rue intérieure, habillée de ses sheds crée un puits de lumière naturel. Les vitres électrochromes se teintent en fonction de l’ensoleillement et côté Sud, du zinc micro-perforé laisse passer la lumière naturelle tout en régulant la température. Dans les espaces intérieurs, le mélange de bois et de brique traduit une ambiance chaleureuse, dans des volumétries inspirées des codes industriels. Les plateaux sont lumineux grâce à des hauteurs libres exceptionnelles (3,60 m de dalle à dalle) et des façades vitrées tout en hauteur. Les espaces de travail sont quant à eux équipés de capteurs reliés à une gestion technique du bâtiment (GTB) communicante et dernière génération permettant de minimiser les consommations de l’immeuble.

 

 

Un immeuble ouvert sur la ville

Au-delà du projet de réhabilitation, Métal 57 s’inscrit également dans la recomposition du paysage urbain boulonnais : cette restructuration d’envergure a permis de réduire l’emprise foncière du projet et de rendre des espaces destinés à devenir publics. Ces nouveaux lieux de partage permettront un accès facilité aux transports en commun et notamment à la future station « Ile Seguin – Pont de Sèvres » du Grand Paris Express (future ligne 15).

L’immeuble se compose également d’un grand passage couvert, reliant la rue du vieux Pont de Sèvres au cours de l’Île Seguin. Cet espace serviciel de 5 000 m² dispose d’un food hall avec lieux de restauration, d’une salle de sport, d’un auditorium vitré de 285 places modulable en lieu de réception, ou encore d’un business center. 

 

Un lieu qui incarne le « Future of collaboration »

À la fois lieu de travail, de vie et de restauration, Métal 57 préfigure l’immobilier tertiaire de demain et propose sur ses 8 niveaux des espaces permettant tout type d’aménagement. L’immeuble propose également, en plus de son espace serviciel :

- Une conciergerie haut de gamme inspirée des codes de l’hôtellerie, mise à disposition des salariés ;

- Une terrasse paysagère (rooftop) de 3 500 m², propice à la biodiversité, ouverte aux usagers qui pourront s’y aérer et cultiver un potager.

Cette dimension « human centric » fait de Métal 57 un lieu de vie et de destination, au-delà d’un lieu de travail.           

 

BNP Paribas Real Estate qui s’installe sur 18 000 m², a choisi pour ses équipes une configuration hybride et flexible qui privilégie les modes collaboratifs. Zones de co-working, salles de réunion, petits « labs », « mini-amphis » ou encore « work café » constituent 80 % de la surface totale : l’aménagement a été conçu pour permettre aux collaborateurs de se rencontrer, d’échanger et travailler en équipe.

Pour accélérer l’open innovation, les collaborateurs de BNP Paribas Real Estate disposent du Customer Experience Center (ou CXC), de multiples espaces de co-développement interactifs qui hébergeront régulièrement clients, collectivités, partenaires corporate ou startups afin de co-construire ensemble la ville de demain. Le CXC a pour mission par ailleurs de favoriser l’acculturation interne et externe et l’accompagnement au changement illustrant ainsi la vision de « learning company » des ressources humaines de l’entreprise. 

Également installé à Métal 57, un showroom de 500 m² présentant échantillons de matériaux et aménagements est dédié aux futurs acquéreurs résidentiels ayant choisi d’investir dans des biens réalisés par BNP Paribas Real Estate.

 

Une dimension RSE au cœur du projet

La dimension environnementale et sociale est ancrée dans l’ADN de Métal 57, qui a été conçu dans une approche biophilique. Situé dans un maillage de parcs et d’espaces boisés (forêt de Meudon, bois de Boulogne…) accueillant une forte population d’oiseaux et d’insectes, l’immeuble assure une fonction de relai écologique avec, en rooftop, une zone sanctuarisée composée d’habitats pour la biodiversité. En parallèle, des mesures préventives ont été prises pour limiter le risque de collision des volatiles dû à la transparence des vitrages. Les patios végétalisés intègrent des essences locales et la ferme urbaine installée sur le rooftop approvisionnera en circuit court des restaurateurs du food hall et permettra aux collaborateurs d’être parties-prenantes actives du projet.

 

Les lieux de nature de Métal 57 permettront de renforcer sa politique inclusive, en confiant l’entretien des espaces végétalisés à un ESAT, ou encore en accueillant des étudiants demandeurs d’emplois et des scolaires de la ville. Par ailleurs, Métal 57 favorisera la scène artistique française en accueillant des œuvres d’art dans ses murs. Inscrites au programme « 1 immeuble - 1 œuvre » du Ministère de la Culture, elles participeront à l’ambition d’ouvrir les esprits et mettre l’art à disposition de tous, à l’image de la palissade ornée d’œuvres de street art pendant la durée du chantier.

À la pointe de l’éco-responsabilité, Métal 57 vise les certifications et labels BREEAM – Excellent, BiodiverCity, Effinergie + (partie neuve), BBC (partie réhabilitée), WiredScore Platinium, HQE Exceptionnel (partie neuve), et Excellent (partie réhabilitée) et Osmoz. Sa conception a privilégié les solutions passives et a également mis en œuvre des techniques architecturales et organisationnelles optimisées avec pour ambition, à terme, de devenir un immeuble fonctionnel, sobre énergétiquement.

Issus du chantier, plusieurs matériaux recyclés et biosourcés provenant de la démolition de l’ancien bâtiment ont été réutilisés, tenant compte de critères tels que le degré d’usure ou encore de la conformité aux normes de sécurité. Certains espaces ont également été conçus comme des lieux d’expérimentation en matière d’économie circulaire, à l’instar du showroom ou encore du Customer Experience Center qui intègre des matériaux et équipements réemployés, upcyclés, et sourcés en circuit court.

Enfin, bien desservi par les transports en commun, Métal 57 s’inscrit dans une démarche de mobilité douce en mettant à la disposition de ses utilisateurs des bornes électriques pour les voitures et scooters, un système de partage non seulement d’automobiles, mais aussi de vélos et de scooters électriques ainsi qu’un atelier de réparation pour les vélos.

« Métal 57 est une réponse à des défis très actuels : il a été imaginé pour rayonner positivement au profit de son environnement naturel et urbain. Nous sommes fiers de faire de Métal 57 un laboratoire et un démonstrateur de nos engagements et savoir-faire, un immeuble qui contribue à la fois à la construction d’une ville plus durable et au bien-être de ses utilisateurs, » affirme Catherine Papillon, Directrice Développement Durable et RSE chez BNP Paribas Real Estate.

 

Un immeuble multi-locataires

A l’instar de BNP Paribas Real Estate qui occupe 18 000 m², les entreprises Odigo et Kronenbourg ont fait le choix d’y installer leurs équipes sur respectivement 2 100 m² et 1 800 m². 

 

Photos ©Dominique Perrault