Aménagement

Ethnologie du bureau

Comment s’est structuré le contrôle de l’homme assis. Un voyage du copiste au coworking.

Après L’Ethnologie de la chambre à coucher et celle de la porte, l’auteur nous invite à nouveau à nous regarder nous-mêmes dans une de nos occupations les plus répandues lorsque l’on parle du travail aujourd’hui, à savoir : être au bureau. Du moine bénédictin au jeune cadre contemporain, de la société du bureau de Napoléon au bureaucrate kafkaïen, du pupitre du copiste au nomadisme numérique du co-working, ce livre est un voyage dans ce qui fait du bureau et du travail sédentaire le centre du développement de nos sociétés modernes.

Toujours avec humour, sensibilité et une connaissance encyclopédique, Pascal Dibie, en ethnologue, nous fait remonter dans notre histoire et réussit, sans que l’on se rende vraiment compte, à nous faire prendre conscience de la complexité réelle et déterminante de nos vies assises : une aventure de plus de trois siècles partagée au quotidien par cinq milliards de personnes dans le monde (oui, dont vous) !

L'auteur nous a fait le plaisir de citer ACTINEO : "Alain d’Iribarne, sociologue du travail et président du conseil scientifique d’Actineo, observatoire de la qualité de vie au bureau, est à juste titre très attentif à l’aménagement des nouveaux bureaux et à la façon dont les employés vont s’y installer. Le risque implique un large ensemble, il va jusqu’à la hiérarchie qui “peut ainsi se trouver elle-même en souffrance, autant, voire plus, que ses collaborateurs".