Marier l’imaginaire et la connaissance

Le siège de l’ESA est installé depuis 1976 rue Mario Nikis, dans l’ancienne usine Thomson. En 2017, les 22 États membres de l’ESA ont validé la proposition de rénover le bâtiment existant pour deux raisons principales : un agrandissement permettant d’accueillir jusqu’à 30 délégations et le nécessaire désamiantage de l’immeuble. Le travail en amont a débuté en 2018 lorsque le personnel a quitté la rue Mario Nikis pour s’installer dans des locaux provisoires situés à proximité et ont été achevés en 2023.

Restructuré en profondeur, le bâtiment est conçu pour être résolument ouvert sur la ville. Réalisé en collaboration avec le promoteur Sogelym Dixence et le cabinet d’architectes Atelier du Pont, l’ESA a conçu un lieu consacré à l’aventure spatiale, avec une architecture inspirée par les plus belles images de l’espace.

Esa Conseil
L'escalier
Le Hall
L'étage

Allier modernité, flexibilité et ouverture

Le nouveau siège de l’ESA à Paris est le reflet d’une organisation qui se veut à la pointe de la technologie et qui cherche à intégrer les dernières avancées du secteur spatial dans son environnement de travail. Avec ce projet, l’ESA affirme sa volonté de rester un acteur majeur de la coopération spatiale européenne et de continuer à contribuer au développement et à l’innovation dans le domaine spatial.

Une vitrine des nouveaux modes de travail

L’ESA a choisi Majorelle pour l’accompagner dans l’aménagement de ce siège vitrine et dans la transformation de ses modes de travail. Il offre un environnement de travail ultramoderne aux collaborateurs et à ses partenaires, reflète l’évolution de l’ESA et intègre notamment des technologies issues du secteur spatial. Coeur politique de l’ESA, il a pour ambition essentielle de faciliter les interactions au plus haut niveau avec ses partenaires, dans un environnement de travail à l’épreuve du futur. L’impératif des meilleures certifications environnementales a orienté la conception des aménagements à travers le choix des mobiliers, des matériaux, de l’acoustique et de la biophilie. 

De nouveaux services

Le bâtiment se déploie sur cinq niveaux qui totalisent près de 12 000 m2 et incluent 350 m2 de terrasses végétalisées, dont l’une en rooftop, offrant un cadre de travail exceptionnel. Le rez-de-chaussée articule un hall d’entrée autour d’un escalier monumental. Les finitions sont inspirées des environnements lunaires, qui transcendent l’ambition spatiale à venir. Le mobilier prescrit par Majorelle s’harmonise avec ce parti pris sur l’ensemble des plateaux. Un restaurant d’entreprise, une salle de repos, un studio d’enregistrement, une banque, un kiosque IT complètent cet étage.

En outre, un espace ouvert au public, l’Astrolabe, permet de partager les activités de l’ESA avec le plus grand nombre. Aménagé par l’agence Uno et par Majorelle, il comprend une boutique et une zone de présentation. Le 5e étage complète l’offre servicielle avec sa cafétéria, ses espaces collaboratifs et sa terrasse, propices aux échanges, à la détente et à l’organisation d’évènements.

De multiples espaces de rencontres

Le centre de conférence international et ultramoderne, placé sous une verrière monumentale, occupe le premier étage. Il accueille une salle du conseil de 750 m2 divisible en 3 espaces. Le système de mobiliers flexibles permet 12 configurations différentes : plénière, conférence, cercle de décision, exposition, etc. Un espace VIP complète l’offre événementielle.

Les espaces ont été imaginés pour plus de collaboration et d’échanges informels. Les bureaux ouverts sont ponctués par des zones de réunion et des coins bibliothèque. Une tisanerie en centre de plateau favorise l’interaction. Chaque équipe dispose de casiers afin d’être libre de pratiquer le flex office. L’environnement de travail est conçu pour un usage flexible à l’avenir, avec un mélange de bureaux attribués et/ou partagés. Il permet également d’absorber la croissance possible des effectifs sans réaménagement ni surface complémentaire.

Majorelle a créé un calepinage déstructuré qui facilite la lecture des plateaux et dynamise la circulation principale. La charte de l’ESA a également inspiré la répartition des couleurs par étage, apportées en touches sur le mobilier. Majorelle a valorisé la base de données d’images spatiales de l’ESA pour décorer les murs sur toute leur hauteur et créer, ainsi, une identité marquante, moderne et high tech, qui reconnecte les collaborateurs avec leur culture d’entreprise.

Un haut niveau de certifications

Afin que l’ESA puisse atteindre les certifications environnementales NF HQE, Breeam et Well, Majorelle a su répondre à de nombreuses exigences telles que la diversité des espaces, le réemploi de mobilier ou le choix des matériaux. La végétalisation et les formes organiques participent à créer une empreinte biophilique élaborée, requise notamment par la certification Well. L’ESA s’offre, au travers de sa nouvelle architecture, une ouverture vers le public.  Majorelle a conçu un dispositif muséal le long des baies vitrées du rez-de-chaussée, qui permettra par exemple de monter des expositions. Deux certifications opérationnelles Breeam in Use et Well en exploitation sont à l’ordre du jour.

A propos

L’Agence Spatiale Européenne est une organisation intergouvernementale consacrée à l’exploration et à l’utilisation pacifiques de l’espace au service de tous. Créée en 1975, elle comprend à présent 22 États membres. Depuis 40 ans, elle assure la promotion des intérêts scientifiques et industriels européens dans l’espace.

Crédit Photo : ESA 2023