La QVT : enjeu daté ou levier pour retrouver la force du collectif ?

15 octobre 2020

Après la crise sanitaire et le confinement qui l’a accompagnée, les politiques de prévention et de gestion des RPS doivent être repensées : conçues principalement pour le travail sur site, elles ne permettent pas d’appréhender tous les risques liés au travail à distance. Alors que celui-ci va probablement prendre de l’ampleur, les entreprises vont également devoir penser autrement les collectifs de travail afin de garantir leur cohésion, gage de performance. Des changements qui supposent, chez les managers, de nouvelles postures et de nouvelles pratiques dont le déploiement doit être accompagné.

Dans ce contexte, le besoin de qualité de vie au travail est à la fois plus pressant et remis en question. Il reste à définir ce que pourrait être la qualité de vie au travail de demain. Et d’en revisiter les modalités, l’animation et peut-être même l’appellation.

Comment réinvestir le sujet de la qualité de travail comme vecteur de performance collective en temps de crise ? Comment appréhender l’expérience des collaborateurs et les transformations du travail de chacun ? Comment accompagner les salariés et les managers dans la pérennisation de nouveaux modes de fonctionnement ? Quels enseignements tirer  de l’adaptation en urgence des collaborateurs et des organisations pour définir de nouvelles politiques de QVT ? 

Objectifs de la rencontre :

• Partager les enseignements et bonnes pratiques issus du Club Qualité de Vie au Travail 2019/2020 de l’Anvie

• Echanger sur les perspectives de la QVT à moyen terme en tenant compte de la crise

Lien