SODEXO

Un nouvel aménagement dans un quartier d’affaires dynamique !

Sodexo a déménagé de Montigny-le-Bretonneux où le siège, était installé depuis plus de 30 ans sur plusieurs sites de bureaux entièrement cloisonnés. Le groupe a beaucoup grandi ces dernières années et la direction générale a décidé, pour accompagner sa croissance, de rassembler ses collaborateurs sur un site unique, en s’installant dans deux nouveaux immeubles (Panorama et Dockside) à Issy-les-Moulineaux

Les deux bâtiments constituent un ensemble de 10 000 m2, dont 7 893 m2 pour le bâtiment Panorama (où se situent les bureaux), et 2 138 m2 pour le Dockside. Ils accueillent plus de 400 collaborateurs, tous installés en open space. Le Dockside est un immeuble d’architecte sur deux niveaux donnant sur la Seine, qui accueille le restaurant d’entreprise – une vitrine pour le Groupe dont c’est le métier historique - ainsi que des salles de réunion ultra-modernes à l’étage. Pour accompagner ces évolutions, des groupes de travail ont été formés sur un certain nombre de thèmes liés au nouvel aménagement (décoration, mobilier, aménagement de l’espace, développement du concept mobilier, etc). "Le déménagement s’est voulu particulièrement participatif", nous révèle Hélène Bacry d’AOS qui a conseillé Sodexo dans ce projet de déménagement, baptisé « Projet MOVE » au sein du Groupe.

Tout le monde est passé en open space. Un seul bureau est fermé : celui de Pierre Bellon. Le bureau de Michel Landel, Directeur Général du groupe, et ceux des membres du Comex sont dans des espaces cloisonnés sans porte. Le silence qui règne sur ces plateaux de 80 personnes est religieux : tout le monde est très respectueux dans l’open space. Le bâtiment a été spécialement conçu pour être aménagé de la sorte. De plus, une charte intitulée « Charte du bien vivre Issy » a été adoptée par l’ensemble des collaborateurs. Chaque étage porte les couleurs d’un continent ou zone géographique d’activité. Les murs sont ainsi illustrés de citations de grands penseurs de la zone géographique concernée ( « Everybody can be great, because verybody can serve. » Martin Luther King, « Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde » Gandhi) mais aussi de jolis visages de ces pays. C’est là un moyen de valoriser l’engagement du groupe Sodexo en faveur de la diversité. Pour une transparence totale et un maximum de lumière, les cloisons existantes sont toutes en verre sablé dégraissi. Un travail important a été réalisé sur le végétal. Une vraie démarche a été réalisée en terme de développement durable : les éclairages s’arrêtent à 21h00, chacun a une lampe individuelle. La lumière est à détection et l’eau s’éteint toute seule par soucis d’économie d’énergie. Des points de recyclage ont été mis en place dans les espaces de convivialité et sur les espaces de travail. Dans les cafétérias, les gobelets sont recyclables, le café et le thé sont issus du commerce équitable. 

Chaque service dispose d’une pièce entière dédiée à l’archivage : les documents n’encombrent pas les espaces de travail mais restent accessibles. A chaque étage, il y a trois coins reprographie avec le principe "follow you", qui permet d’activer avec son badge l’impression de ses documents lancée depuis son ordinateur sur les imprimantes multi-fonctions. Voilà qui permet de préserver la confidentialité. 

L’importance accordée au poste de travail

Le choix du mobilier s’est voulu participatif, afin que les collaborateurs puissent au mieux s’approprier l’espace. Des show-rooms improvisés dans les anciens locaux ont permis aux salariés de choisir in situ, par vote, leur futur mobilier. Le mobilier choisi, de la marque Steelcase, est un mobilier qui offre de multiples possibilités et est très modulable : Le plan de travail coulisse le long du meuble de rangement, pour travailler en face à face ou dos à dos : chacun choisit sa position de travail. 
 


Quatre types de plan de travail ont été créés et un meuble de rangement pour quatre types de postes : 
• Certains collaborateurs ont un poste isolé dans l’open space mais avec trois murs ouverts, constitué d’un plan de travail et de deux sièges visiteurs en face ; 
• D’autres sont face à face, en 1x1, parfois en 2X2 ; 
• Des postes nomades ont été créés, faites de benchs de 6 ou 8 personnes : la séparation se fait en fonction du degré de présence. 
L’affectation de ces bureaux a été déconnectée de la position hiérarchique de ses titulaires. Ont été pris en compte les besoins de confidentialité et les caractéristiques propres de chaque poste.

Chaque poste de travail dispose d’un caisson mobile, d’un espace bas pour y ranger des dossiers suspendus, d’étagères hautes qui font office de cloisonettes pour séparer les postes de travail : les collaborateurs ont la possibilité de les personnaliser avec des objets et bibelots pour un peu de liberté d’utilisation par rapport au mobilier standardisé. En fonction des besoins, des armoires basses ou hautes sont à disposition dans chaque service. Tous les sièges, même visiteurs, sont sur roulettes. L’ensemble est blanc, hormis les sièges et les cloisons des salles de réunion qui sont de couleurs vives, de même que l’espace convivialité situé à chaque étage.


Les salles de réunion sont des espaces multiples et variés, gais et colorés. Le nouveau code couleur a été choisi par les collaborateurs et se retrouve dans les lieux partagés et les cafétérias. Toutes les salles de réunion sont équipées en verre dégradé, pour laisser passer la lumière mais ne pas gêner les personnes en réunion et préserver la confidentialité.

Au dernier étage, l’étage de la direction générale et de la présidence, une immense salle de réunion permet d’accueillir près de 30 personnes (salle des conseils d’administration). A chaque étage, de petites salles permettent d’accueillir de quatre à six personnes dans des espaces de réunion. Les salles du Dockside peuvent accueillir des réunions plus larges.

Des box, bulles aux cloisons orange, permettent de téléphoner en dérangeant le moins possible l’ensemble de l’open space. Ainsi, chaque collaborateur bénéficie d’un téléphone fixe et mobile. A chaque étage, deux petits bureaux de passage ont été mis en place. Tous les fils de connectique ont été cachés. Des espaces d’accueil, des salons pour des réunions informelles sont à disposition à l’entrée de chaque service.

A l’accueil, un salon voyageur, ou business lounge, permet de recevoir des clients qui arrive de loin, et disposent d’une salle de bain et d’un espace détente. Enfin, pour couronner ce nouvel aménagement, une cafétéria à chaque étage propose toute sorte de boissons et de collations, et un écran géant diffuse les informations du groupe. 

Le restaurant d’entreprise se trouve dans le bâtiment en face de celui où se trouvent les bureaux. Le Dockside abrite le restaurant d’entreprise haut de gamme du groupe, il permet de recevoir des clients : salad et fruit bar, point grillades, poissons ou exotique, le tout dans un cadre spacieux et lumineux.

"Au premier étage, des salles de réunion plus grandes sont mises à disposition des collaborateurs du groupe : il faut les réserver à l’avance et l’une d’entre elle est réservée au président. Il y a 7 salles de réunion (dont quatre salles de 8 places), 2 salles à manger (dont une réservée au comex), une grande salle de réception permettant d’organiser des buffets sur mange debout", nous explique Christophe Verhaege, responsable du salon VIP.
 

Les murs entre les salles de réunion sont amovibles, un rétroviseur a été installé au plafond. Les collaborateurs et leurs clients ont la possibilité en été de prendre un cocktail sur la terrasse qui donne sur la Seine.