ROYAL SUN ALLIANCE

RSA était localisé au square Edouard VII, dans le 9ème arrondissement de Paris, depuis 2003. Mais le groupe ne disposait que de 650 m² et leurs locaux ne répondaient plus à leurs objectifs de croissance.  

Un peu d'histoire...

RSA est un groupe anglais fort de 300 ans d’expérience à l’international et qui existe en France depuis les années 50. En 1995, Royal et Sun Alliance Insurance ont fusionné pour créer Royal & Sun Alliance, l’une des plus grandes compagnies d’assurance du Royaume-Uni. En 2008, leur nom s’est condensé en « RSA » pour simplifier et rafraîchir la marque. Le groupe s’est parallèlement réorganisé en trois grandes divisions opérationnelles : Royaume-Uni, internationaux et émergents.
 
Depuis 2006, RSA a modifié sa structure opérationnelle pour refléter la nouvelle orientation stratégique de l’entreprise, l’orientant notamment vers les grands risques internationaux. L’assurance dommages aux biens est alors le cœur de métier en Europe Continentale. Il s’étend en 2008 pour inclure l’assurance maritime et le transport de marchandises, le corps des navires, et la branche construction en 2009. En 2010, le groupe y ajoute la responsabilité civile. La France tient une place prépondérante dans ce développement fort de la marque. 

Autour du déménagement 

RSA était localisé au square Edouard VII, dans le 9ème arrondissement de Paris, depuis 2003. Mais le groupe ne disposait que de 650 m² et leurs locaux ne répondaient plus à leurs objectifs de croissance. De 40 collaborateurs fin 2007, l’entreprise est passée à 55 fin 2009, et son nombre ne cesse de croître. Les nouveaux locaux de 1 250m² bénéficient déjà de 80 postes de travail, avec la possibilité d’en ajouter d’autres, pour un objectif de développement important.
Par ailleurs, leur bail arrivait à échéance en novembre 2009, ce qui leur donnait une porte de sortie idéale. Le groupe projet, piloté par Benoit Derréal, a donc entrepris une recherche immobilière. « A mon sens, la gestion d’un projet immobilier est un véritable savoir-faire que nous n’avions pas en interne », nous révèle-t-il. Ils ont donc naturellement souhaité faire appel à un prestataire externe, Mobilitis. Deux raisons majeures ont guidé leur choix : « Tout d’abord, nous étions assez réticents face au mode de rémunération de nombreux acteurs du marché d’immobilier d’entreprise. Le fait d’être rémunéré à la fois par le bailleur et le preneur nous laissait entrevoir un conflit d’intérêt majeur », nous dit-il, « Nous cherchions donc un prestataire indépendant, ne commercialisant aucun immeuble ». Par ailleurs, Benoît Derréal est convaincu qu’un projet immobilier n’est pas qu’une simple question de m² : il faut savoir comment occuper au mieux l’espace. Une aide pour concrétiser cette approche leur paraissait indispensable.
 

Un nouveau site en plein cœur de Paris 

Après avoir rédigé le cahier des charges de la recherche suite à l’étude des besoins, le cabinet a retenu 3 sites et a accompagné RSA dans les négociations. La recherche s’est concentrée sur un site où les clients et les collaborateurs aimeraient venir, dans un environnement calme et agréable. L’équipe projet a bien vite éliminé La Défense de son investigation, pour se concentrer sur le centre de Paris. Le bail a été signé en mai 2009, les travaux de cloisons, câblage et électricité ont commencé le 1er novembre, et le 18 janvier 2010, RSA s’est installé dans son nouvel espace du Louvre des Entreprises, Rue du Faubourg Saint-Honoré. Cet emplacement limite l’impact du déplacement pour les collaborateurs, et permet d’en attirer de nouveaux. « Comme le marché est en pleine croissance, cette adresse prestigieuse près de la Place du Palais Royal est un cercle vertueux pour l’entreprise, et représente une économie de plus de 20 % par rapport aux conditions de présentation du bien visé. Une renégociation des conditions de sortie pour le futur a permis d’en provisionner le montant », précise Benoit Derréal.
 

Un déménagement comme un défi 

La deuxième étape de ce projet immobilier consistait à emménager le plus rapidement possible afin de ne pas perdre les bénéfices de la première étape. En effet, le moindre dérapage aurait entraîné des pénalités de retard importantes. Lorsque l’équipe projet est arrivée dans les nouveaux locaux, il n’y avait que des bureaux blancs, une toiture à nu, un coffrage pour l’isolation, la climatisation et le courant fort… Difficile alors de se projeter dans ses futurs bureaux ! C’est ainsi que RSA a opté pour une solution clé en main, c’est-à-dire un engagement contractuel sur les prix, le délai et la qualité (travaux et acquisition du mobilier). Mobilitis les a accompagnés tout au long du projet d’aménagement, depuis la phase de conception jusqu’au transfert des équipes sur le nouveau site.
 
Les travaux ont été réalisés en 9 semaines, et selon les dires de Benoît Derréal, le résultat est tout à fait à la hauteur de leurs attentes. Déléguer ne signifie pas pour lui de se désintéresser du projet. Au contraire, il est important pour le client de s’investir à 100 %, rien ne peut se faire sans lui. « Réfléchir à l’aménagement, c’est aussi réfléchir à la structure à son entreprise. Cela oblige à se poser de vraies questions sur son développement, son organisation, ses métiers, et à définir ses besoins », nous confie-t-il. RSA a fait une cartographie pour la proximité et la communication de ses différents métiers et départements, cartographie qui lui permet aussi de gérer sa croissance.
 

Un aménagement inspirant luxe, calme et volupté 

Dans leur précédent aménagement, RSA était installé en bureaux mixtes. L’entreprise est désormais passée en plein open space, hormis 4 bureaux de managers qui servent aussi de salles de réunion. RSA a changé la totalité de son mobilier après la réalisation des travaux. Le choix des nouveaux meubles a été participatif : 3 modèles de bureaux, 5 modèles de chaises, et 3 semaines pour voter ! « On passe 8h/jour au bureau : il est impératif d’être bien installé », avertit le chef de projet.
La configuration type se présente sous la forme de 2X2 postes de travail en face à face dans l’open space, séparés par une cloison en vitrage pour la transparence et préserver l’intimité. Un rail permet d’y accrocher les nouveaux écrans plats, libérant ainsi le plan de travail. La transparence se retrouve pour les salles de réunion fermées. Des bulles de communication ont été crées pour des réunions à caractère informel.
Dans l’ensemble des espaces de travail, la circulation est allégée, l’acoustique est soignée. Des détecteurs de présence permettent de réguler l’intensité de la lumière et la climatisation s’adapte à l’espace en toute discrétion.
Un espace lounge a également été mis en place. So british, il rappelle la mère patrie de la compagnie, en contraste voulu avec le reste de l’aménagement : fauteuil club en cuir, espace bar, etc. Un espace d’accueil avec une douche permet de recevoir les collaborateurs étrangers de passage dans les meilleures conditions.
 


 
Avec le déménagement, le métrage linéaire des rangements pour chaque métier a été retravaillé. Le secteur des assurances est en effet très encore loin du zéro papier. Chaque collaborateur a mis la main à la pâte pour réduire ses documents et faire beaucoup de rangement dans chaque département. L’ensemble de l’aménagement dégage une certaine sérénité, plantes et tableaux apportent leur touche de bien-être, les tons sont plutôt neutres, sobres, des beiges rehaussés de touches de couleurs vives (mobilier Vitra) dont la dominante, violette, rappelle la charte graphique du groupe.