Danone

La visite ACTINEO/ANVIE du nouveau siège mondial de Danone, boulevard Haussman, à Paris, s’est déroulée en 2006, sous la conduite de Philippe AMIOTTE, directeur des moyens généraux et immobilier du groupe Danone. Philippe AMIOTTE a retracé les principales étapes du projet de déménagement du siège mondial de Danone au 17 boulevard Haussmann, qui a regroupé dans un même bâtiment des équipes auparavant dispersées. Ce projet devait accompagner une nouvelle façon de travailler, plus fluide et plus transversale, avec des communications facilitées entre les collaborateurs. La conduite du projet s’est montrée tout à la fois directive et participative – les salariés étant notamment consultés pour l’aménagement des bureaux.

Le siège mondial du groupe Danone (500 personnes) a déménagé au 17 boulevard Haussmann à l’automne 2003. Situé auparavant au 7 rue de Téhéran et dans divers bâtiments proches, il n’avait pas changé de localisation depuis 35 ans. Par extensions successives, sa surface était passée de 6 000 m2 à 35 000m2 en 2002. Le nouveau siège regroupe les fonctions réellement corporate. Certaines équipes de l’ancien siège ont donc été relogées dans les bureaux de Levallois. Cette décision a incombé à la DRH. Par ailleurs, à l’occasion de ce déménagement, les membres du Comex ont été éclatés au sein des équipes, en open space, afin de communiquer davantage avec leurs équipes.

Pour qu’un open space soit vivable, il faut que les salariés ne se voient pas une fois assis. A une hauteur de 1m40, les armoires permettent d’isoler les collaborateurs assis à leur bureau, de s’accouder pour tenir une réunion informelle et d’assurer une certaine isolation acoustique. Des espaces de transition entre les open spaces et les salles de réunion ont été prévus, les « alcôves ». Ce sont des pièces de 2m2 fermés par des parois coulissantes et dotées d’un téléphone, d’une prise réseau et de deux à quatre sièges. On compte une dizaine d’alcôves par étage, soit une pour dix personnes. Pour les collaborateurs de passage dans les locaux (consultants, prestataires, stagiaires...) chaque étage dispose d’une douzaine de postes, assez compacts, en libre service. Cela évite d’immobiliser des bureaux pour ces personnes et trop de mètres carrés pour ces postes de travail occupés sporadiquement.

L’ensemble du mobilier et du matériel a été renouvelé. Les écrans plats ont été imposés. Sur la base d’indications du Président, l’équipe projet a fait dessiner le mobilier, dans des matériaux assez haut de gamme. Le choix offert par les catalogues existants aurait en effet été trop restreint. Tous les salariés disposent du même mobilier. Pour compenser la perte d’intimité liée à l’open space, les plateaux de bureau sont plus grands que la normale (180x90 cm). Toutefois, les membres du Comex et les n+1 disposent de bureaux plus grands (150x150 cm). Cela permet de disposer six chaises autour de leur bureau pour y tenir des réunions – et cela traduit également un certain statut.

Pour ce qui est des rangements, chaque salarié dispose de 6 mètres linéaires (une armoire de 5 mètres linéaires et un caisson). Les éléments générateurs de bruit (copieurs, imprimantes...) ont été disposés en bout d’étage derrière des cloisons assourdissantes ou, dans les open spaces, dans des niches insonorisées.

Téléchargez le compte-rendu complet de la visite du siège Danone du 6 juillet 2006.




Document(s) à télécharger :