Design

ORGATEC 2016

Le salon Orgatec 2016 s’est déroulé à Cologne du 25 au 29 octobre derniers. Le salon européen du mobilier de bureau consacre tous les deux ans plus de 100 000 m2 au mobilier et à l’aménagement de bureau. Open space, télétravail, tiers-lieux, flex office… le bureau traditionnel est mis à rude épreuve ! La poussée des solutions et outils digitaux a modifié l’aspect des postes de travail, mais a aussi inspiré de nouveaux modes de travail plus nomades et des aménagements plus flexibles. Les entreprises aspirent à plus de collaboratif et à davantage de mobilité à l’intérieur et à l’extérieur des bureaux. Nul besoin aujourd’hui de se rendre tous les jours dans les locaux de son entreprise ou de disposer d’un bureau dédié pour travailler !

L’espace de travail doit s’adapter aux nouveaux besoins et aux différentes tâches des collaborateurs. Le mobilier doit être ouvert pour inciter à la convivialité, connecté pour faciliter les échanges à distance, flexible pour permettre le travail en mode projet, enveloppant pour favoriser la concentration, acoustique pour garantir la confidentialité, confortable pour encourager la détente et les échanges informels. Ce mobilier est de plus en plus visible dans les espaces ouverts ou derrière des cloisons vitrées : il doit être esthétique pour valoriser l’image de marque de l’entreprise. Les considérations environnementales sont également primordiales dès sa conception et le choix des matériaux utilisés, et ce jusqu’à son recyclage. Enfin, l’ergonomie devient incontournable avec des assises dynamiques et des tables assis-debout performantes.

Les fabricants sont conscients de ces mutations des modes de travail et ont présenté les innovations nécessaires à l’aménagement des différents environnements de travail. « New visions of work », c’était d’ailleurs le thème du salon cette année ! A l’image du fabricants Vitra qui occupait tout un hall du salon, les stands racontaient tous une histoire : l’histoire des nouvelles façons de travailler aujourd’hui, avec des espaces dédiés à chaque activité d’une journée de travail. 

Afin de pouvoir s'adapter aux différentes activités des collaborateurs et aux différents modes de travail (individuel, en mode projet, réunion d'équipe, etc.), le mobilier doit être flexible, recomposable à l'infini, et ce sans l'intervention des services généraux s'il vous plait ! Un même espace et un même programme mobilier doit pouvoir répondre à des utilisations variées. Le mobilier est sur roulettes, les accessoires peuvent se déplacer facilement pour se composer un espace se travail seul ou à plusieurs en quelques minutes à peine, le caisson faisant office de rangement/casier individuel et d'assise d'appoint. 

De longues tables plutôt minimalistes, façon tables de salles à manger, sont allongeables à l'envi et équipées en leur centre de rails d’alimentation pour se connecter et brancher rapidement son ordinateur. Leur usage est multiple : y manger, y travailler en mode nomade, s'y réunir, etc.

Le mobilier en soft-seating modulable continue sa progression avec des modules encore plus nombreux permettant de laisser libre court à son imagination et de répondre à tous les besoins. Recomposable à l'infi, il sert de banc, de table, de cloison, de pot pour les fleurs, de porte-manteaux, etc.

 

Le programme entièrement sur roulettes Eklipse de Majencia (sur le Pavillon France)

 

Allongeable à l'infini : Clavis de Tecno

Mendi + de Sokoa  : de nouveaux modules disponibles !

 

 

La table de pique-nique connectées de Buzzy Space

 

 

La nature s'invitait à Orgatec sur le stand Famo

 

 

Table de salle à manger ou de réunion sur le stand Normann ?

 

Recomposer à l'infini le stand Isku

 

Le porosité entre vie privée et vie professionelle est de plus en plus marquée avec les NTIC, jusque dans l'aménagement des bureaux. Du home office au "home at the office", le mobilier adopte, depuis un moment déjà, les codes de l'univers domestique avec des piétements en bois, des surfaces en feutre, des couleurs pastels, des lumières tamisées. Un esthétisme que l'on a d'abord beaucoup observé chez les fabricants scandinaves et qui devient quasi généralisé.

Ainsi, le salon était ponctué de canapés confortables, de poufs rembourrés et de tabourets ludiques pour se sentir comme à la maison et favoriser le bien-être et la détente des collaborateurs (et des visiteurs éreintés du salon). Ce mobilier cosy permet de se réunir de manière improvisée et favorise les échanges informels et conviviaux.

 

 Le très élégant canapé Manhattan de Macé (sur le Pavillon France)

 

De nouveaux Duplo ? Non, les nouveaux tabourets de Vitra !

 

 

Poufs Lips de Nurus : une bouche qui balance ! 

 

Pacific Chair de Vitra, une haute technicité cachée dans un fauteuil simple aux réglages instinctifs 

 

Ambiance tamisée avec Vessel de Humanscale 

 

Composer vous-mêmes votre espace détente avec Tapa de Nowystyl

 

Tous à l'eau sur le stand Noook

 

 

Travailler sur le pouce sur le stand La Palma

 

 

Gain de place sur le stand Enea

 

 Le stand ludique de Cascando

 

Maison ou bureau ? On peut se poser la question sur le stand Lammhults 

 

Les espaces ouverts favorisent le travail collaboratif et augmentent la réactivité des services. Mais cette optimisation de l’espace peut devenir très vite une source de gêne pour les salariés s’il est mal traité acoustiquement. L’absence de bruit est l’une des principales sources de satisfaction au bureau (Baromètre ACTINEO/CSA 2015). Le bruit génère des problèmes de concentration et de stress dont les conséquences sur la performance au travail sont manifestes. Pour répondre à cette problématique, les fabricants proposent désormais de nombreuses solutions acoustiques.

Les fauteuils à hauts dossiers sont formés de matériaux acoustiques et invitent à la concentration, la détente ou la confidentialité des échanges. Les parois acoustiques mobiles, esthétiques et colorées, étaient légions sur le salon. Elles servent à couper le bruit dans l'open space, mais aussi de cloisons pour s'isoler.

Les cabines phoniques sont autant de bulles d'espaces privées pour téléphoner en toute tranquilité, s'isoler pour travailler ou se réunir en petit nombre. Les bulles sont simplement posées au sol, facilement déplaçables, et autonomes en éclairage et ventilation.

 

Programme Rolling Works de la marque japonaise Kokuyo

 

Les panneaux acoustiques colorés Addenda de Manade

 

Parfaite complémentarité entre Drum Chair de Cappellini et Openest d'Haworth

 

 

Se réunir de manière ludique avec TeamUp d'Interstuhl

 

L'impressionnante cabine phonique Oblivion de Koleksiyon

 

 

Les cloisons aux jolies couleurs pastels de chez Arper

 

Composer son propre cloisonnement chez Loook

 

 

Des cloisons qui s'inspirent de la nature chez K+N

 

Se réunir en toute intimité sur le stand Okamura

 

Les cloisons acoustiques élégantes de Glimakra

 

Parce que les cloisons peuvent aussi servir de zones de réunion informelle, chez Cascando

 

 

Seul mais ensemble chez Abstracta

 

S'isoler pour se concentrer chez Sedus

Les nouvelles technologies ne sont pas uniquement destinées à mieux travailler à distance. L’ère du digital favorise également la collaboration et le travail en mode projet. Elles permettent de mieux travailler ensemble, de partout. Des boiters - intégrés ou non aux meubles - permettent pour partager ses documents sur un même support pour un travail suivi et collaboratif, une véritable interactivité et réactivité sur les projets et finalement, une efficacité et un confort de travail accrus. 

Les interactions entre les processus de communication, les concepts d’aménagement et les technologies multimédia permettent également de gérer les solutions de salles de conférence et de réunion.

Le mobilier est connecté, les sièges sont intelligents et équipés de boitiers qui détectent la présence de l'utilisateur, allument la lumière, l'écran, etc. Certains permettent même de contrôler la température et de dispenser climatisation ou chauffage à son usager. Ces sièges permettent au facility managers de pouvoir étudier l'occupation des différents espaces d'une entreprise.

Enfin, les tables assis-debout électriquesà défaut d'être très répandues dans les entreprises en France, étaient proposées par de nombreux fabricants sur le salon.

 

 

Bureaux assis-debout en face à face avec cloison amovible, CDS de Vitra

 

 

Sièges Connectés et AC (climatisation ou chauffage) Udo d'Eurosit 

 

 Nouveau bureau assis-debout de Gautier (sur le Pavillon France)

 

TeamConnect de Wilkhahn pour la gestion des salles de réunion

 

Des sièges pour connaître l'occupation d'un espace sur le stand Casala 

 

Réunion en mode projet sur le stand Sinetica 

 

 

Bureau assis-debout du fabricant Frezza