QVT

Moins de stress au bureau !

Olivier FOLLIN a commencé par travailler en entreprise dans des fonctions commerciales, avant de faire une formation de relaxologue. Grand sportif, ces techniques l’intéressaient par passion, qu’il exerce d’abord pendant son temps libre. Cette confrontation avec la réalité lui a permis de découvrir que bon nombre de personnes en entreprise étaient extrêmement tendues. Il a donc quitté le poste qu’il occupait pour pratiquer la « relaxologie » à temps complet. Du constat que la relaxation permettait aussi l’endormissement est né son intérêt complémentaire pour le sommeil. Il intervient aujourd’hui à la demande des RH et des infirmières essentiellement, dans de grands groupes comme Suez, pour leur apprendre à se détendre sur leur lieu de travail, par des techniques épurées de relaxation et de relâchement musculaire. 

Stress au bureau : quel constat ?
Lors des séances de relaxation que j’organise en entreprise, j’ai constaté que les collaborateurs sont actifs dans leur journée, mais ressentent aussi beaucoup de stress au bureau. Ils rentrent souvent chez eux avec trop d’idées en tête : la pression des dossiers non traités, celle de la performance… La réduction du temps de travail, c’est aussi faire plus de choses en moins de temps et donc devoir être plus efficace. Entre les enfants, la vie de la maison, les responsabilités et le stress au travail, beaucoup deviennent anxieux ou hyperactifs. Quand j’interviens en entreprise, je leur apprends à se relaxer, et je leur parle de techniques à faire avant l’endormissement en prolongement, pour un sommeil plus profond. Au sein de l’entreprise, il est difficile pour les collaborateurs de faire une pause, d’autant plus qu’il y a de moins en moins de bureaux individuels. Il faut ajouter aussi qu’en France, le fait de ne rien faire est très mal vu. Le simple fait de fermer les yeux est parfois inenvisageable ! Les entreprises modernes devraient toutes avoir un espace de détente. La santé et le bien-être au travail sont essentiels à la réussite d’une entreprise.
 
Qu’est ce que la relaxation ?
La relaxation consiste à travailler sur son corps, puisque c’est sentir ses tensions. Les tensions sont le premier seuil d’alerte. Cet aspect préventif est donc primordial avant qu’il ne soit trop tard. Le fait d’être plus sensible à ses sensations intérieures, c’est aussi la possibilité pour chacun de mieux gérer son stress au bureau, et ses émotions dans sa relation aux autres. Dès que je travaille sur un groupe, l’instauration du calme permet une discussion plus détendue entre collègues. Les questionnaires distribués après les séances montrent que ces techniques contre le stress au travail sont bien perçues dans les entreprises et peuvent même changer les mentalités. Un message fort peut être passé lorsque le dirigeant qui commande ces séances signifie à ses salariés qu’il se préoccupe de leur santé et de leur bien-être au travail. Malheureusement, c’est encore très rarement de l’initiative des dirigeants, et concerne presque uniquement de grosses entreprises ou des entreprises de communication.
 
Relaxation et stress au bureau : qu’apprend-t-on ?
Les réponses au stress que j’apporte sont diverses, mais je dirais qu’il y a un leitmotiv : il faut pouvoir se détacher des événements. Si on a un événement important la semaine prochaine, on va le vivre 100 fois en pensée. Le jour de la performance on est épuisé pour rien, et la pêche n’est plus là. Il faut se recentrer sur le présent, se situer dans l’espace et dans le temps. Etre bien dans son corps, c’est se centrer sur soi-même. Cela guérit les maux de dos, boules à l’estomac et autres manifestations physiologiques du stress au travail. Le système nerveux autonome est constitué du système nerveux parasympathique et sympathique : quand on active l’un l’autre se calme et vice versa. Notre réaction est celle, primitive, du danger ressenti face à un prédateur. Le rythme cardiaque s’accélère comme si l’on était prêt à l’action. Dans nos sociétés modernes, cette réaction se met en place alors qu’elle n’a pas lieu d’être. Il y a une mauvaise interprétation de ce qu’il se passe dans le moment. Si les enfants sont faciles et assimilent l’enseignement très rapidement, les adultes commencent bien puis dès qu’ils sentent le « lâcher prise », des blocages, freins, barrages peuvent apparaître. Il y a dans la relaxation un côté très régressif vers la petite enfance, voire la pré-natalité, qui peut faire peur. Or elle est une solution très utile en entreprise pour conserver la santé et le bien-être au travail.
 
Exercices anti-stress au bureau : 

Faire une pause rien que pour soi :
Essayer de s’installer confortablement, s’isoler, fermer les yeux et se détendre.
On connaît tous la pause café, récréative mais elle est loin d’être efficace ! Cinq minutes par jour peuvent suffire, mais quel que soit l’endroit, il faut faire une vraie pause.
 
Pour évacuer le stress au travail, il faut se centrer sur soi et faire une respiration rythmée à quatre temps :
1- Inspirer par le nez et compter jusqu’à 5,
2- Faire une pose poumon plein et compter jusqu’à 5,
3- Expirer par la bouche le plus longtemps possible, contrôler le temps expiratoire,
4- Faire une petite pause avant de réinspirer pour s’habituer à être en situation d’apnée.
Le fait de rythmer sa respiration fait qu’on va y être plus attentif. Notre respiration est trop haute : on inspire trop souvent et on n’expire pas à fond. L’exercice consiste ici à allonger le temps respiratoire pour se servir de cette énergie emmagasinée et se détendre. On rééduque ainsi sa respiration. Il faut inspirer par le nez pour gonfler le bas du poumon et pousser le diaphragme pour évacuer l’air. C’est un véritable massage de l’abdomen très relaxant.
 
Pour faire disparaître le stress au bureau, passer en revue toutes les parties de son corps méthodiquement, de la tête aux pieds :
Tête, mâchoire, front, épaules, bras, cou, nuque, mains, dos, thorax, abdomen, ventre, bassin, jambes, pieds, orteils.
Le but est de relâcher ses muscles et se détendre. Avec l’habitude, cet exercice peut être très rapide. Les personnes ayant travaillé sur leur corps ont souvent plus de facilité, mais plus on s’entraîne, meilleur on devient !

Faire quelques mouvements de détente par de petits étirements proches du yoga pour enlever le stress du travail  :
Debout, toucher ses pieds puis se relever. Ne jamais arriver au bureau sans réveil musculaire !
- Faire une quinzaine de flexions,
- Faire quelques pompes (pour les hommes),
- Bras écartés, faire quelques mouvements circulaires dans un sens, puis dans l’autre.
 
Associés à la respiration, ces exercices augmentent le rythme cardiaque et réveillent. Après une réunion ou à la fin d’une pause, pourquoi ne pas partager ces moments avec vos collègues ? Pour être dynamique, garder la santé et le bien-être au travail, un peu de sport, mais aussi... une bonne sieste !
 
La sieste, un bon moyen de se débarrasser du stress au travail
La sieste n’est encore réservée qu’à un nombre restreint d’entreprises où des designers ont pensé à des espaces de détente, dans la plupart elle est encore mal vécue en France. Et c’est bien dommage quand on sait que les vertus du sommeil d’un ¼ d’heure sont scientifiquement prouvées. ! Olivier Follin nous le confirme : « La relaxation ne doit pas endormir, or 1/3 des personnes s’endorment, ils sont donc clairement en déficit de sommeil ».