Nomadisme

Les tiers-lieux des foncières

De mots barbares comme prime, take up, newcomers, les professionnels de l'immobilier ont commencé à aussi entendre parler de qualité de vie au travail et de bien-être de l'utilisateur. D'ailleurs, la qualité de vie figurait parmi les critères prioritaires des collectivités locales mais aussi des promoteurs et gestionnaires spécialisés en immobilier tertiaire, de plus en plus attentifs à la nécessité de gérer des immeubles de bureaux offrant un cadre de travail optimal à leurs occupants. Alors que les villes s'efforcent d'attirer financements et utilisateurs finaux, les collectivités locales attachent une attention accrue aux critères de qualité de vie des citadins, tout comme les promoteurs et gestionnaires de bureaux s'intéressent de plus en plus au bien-être des occupants de leurs locaux. Pour répondre à l’évolution des modes de travail, à une volonté croissante des Français de vivre mieux, et pour favoriser le développement du tissu économique local, Nexity a lancé Blue Office, des espaces de travail à distance au coeur des zones résidentielles. Ces espaces de bureaux nouvelle génération s’adressent aux salariés, aux entreprises, aux indépendants à la recherche d’un espace professionnel adapté et sans contrainte de gestion.

La multinationale française Bouygues Immobilier a choisi le MIPIM 2015 pour dévoiler son projet de coworking Nextdoor, incarnant sa vision du bureau et de la ville de demain. Le concept de Bouygues, illustré par le nouveau complexe de bureaux de 2 600 m² à Issy-les-Moulineaux, en banlieue parisienne, réunit les impératifs clés définis par la société, à savoir confort, excellence des infrastructures de transport, simplicité numérique et connectivité, et capacité des bâtiments à évoluer pour répondre aux besoins de leurs occupants. Selon une étude réalisée par Bouygues, 40 % des salariés affirment que la qualité de l'environnement de travail détermine leur choix de futur employeur. 

En voici quelques photos.