Aménagement

L’aménagement « Feng Shui » : pour des collaborateurs plus zen ?

Le Feng Shui est une discipline chinoise qui permet une autre lecture de l’espace physique. A partir d’éléments concrets comme les couleurs, les matières et les formes d’un espace de vie, chaque meuble, chaque objet et chaque élément de décoration a sa place dans cet espace.

Si le but du Feng Shui n’est pas la recherche de l’esthétique en premier lieu, au final, l’aménagement est harmonieux. Le Feng Shui répond à des règles précises, mais libre à chacun de juger de sa dimension mystique : « Pour moi le Feng Shui joue sur l’inconscient. Le ressenti intervient au niveau du yin et du yang », explique Agnès Dumanget, experte en Feng Shui. A la base de la méthode Feng Shui, cinq éléments sont déterminants : la terre, le feu, l’eau, le métal et le bois. Et chacun de ces éléments va être associé à des couleurs, des univers et des formes. L’élément feu par exemple est associé aux lumières, aux bougies, à l’éclairage, aux couleurs rouge, orange, fushia, aux formes pointues et élancées. Et tous ces éléments se répartissent à l’intérieur de l’espace en fonction des directions cardinales. Le feu se rapporte au Sud par exemple. Bien sûr, l’analyse peut se compliquer quand il faut évaluer chaque pièce et tenir compte des gens qui y sont et de l’activité qu’ils y exercent…

Le Feng Shui en entreprise pour une meilleure performance

En entreprise, l’activité des salariés entre en compte dans l’aménagement. L’idéal serait une étude Feng Shui personnalisée de chaque salarié. Si Agnès Dumanget admet intervenir surtout pour les bureaux des dirigeants, certains chefs d’entreprise sont prêts à appliquer cette méthode pour leurs collaborateurs, et par exemple, changer leur poste de travail de place. « Lillian TOO dirait que le Feng Shui favorise la prospérité, mais je pense qu’un aménagement adapté permet surtout de réduire le niveau de stress et de favoriser la performance », nous confie-t-elle. Appliquées au lieu de travail, ces techniques agissent sur l’absentéisme et le dynamisme, la performance des employés, en diminuant les tensions et en optimisant la concentration. Par exemple, le cabinet d’avocats aménagé Feng Shui grâce à notre praticienne, a augmenté son chiffre d’affaires de 30 % !

Le Feng Shui où l’on ne l’attendait pas 

Comme dans le Kung Fu, le Taï Chi, le Qi Gong ou encore l’acupuncture pour le corps, le Feng Shui s’appuie sur le qi, c’est à dire la circulation de l’énergie, mais il est ici appliqué à l’espace physique, l’habitat, l’urbanisme. Le plan de circulation de certaines villes comme Hong Kong et Taïwan sont entièrement construites sur les principes du Feng Shui. Grace Kelly, était paraît-il, déjà adepte du Feng Shui : la ville de Monaco ne respecte-t-elle pas les règles de cette discipline dans son plan d’urbanisme ? 

Comment appliquer la méthode Feng Shui dans son entreprise

Il y a plusieurs niveaux de réalisation d’un aménagement Feng Shui. Il est en effet utopique dans les grands groupes de tenir compte de chaque salarié. On peut faire plus ou moins simple, et donc plus ou moins coûteux. 

Premier niveau, assez simple à mettre en œuvre : travailler tout simplement sur les couleurs, les formes et les matériaux d’objets, d’éléments de décoration et de meubles en les déplaçant, les ajoutant ou les retirant. 

Deuxième niveau, on s’attaque au second œuvre, c’est à dire au parquet, à la moquette, on change les couleurs des murs. 

Enfin, un troisième niveau consistera à casser les cloisons, à reconfigurer les espaces. Le tout en veillant à respecter l’image et les codes couleur de l’entreprise. « Je suis de plus en plus amenée en entreprise à être en interaction avec d’autres acteurs comme les space planers, architectes d’intérieur et designers », ajoute-t-elle 

Pour Agnès Dumanget, les responsables d’entreprise qui se soucient du bien-être de leurs employés doivent se soucier de l’aménagement : « Face à des difficultés, au lieu de remettre en cause le marché, les employés ou le management, l’entreprise devrait également chercher du coté de l’aménagement spatial et des dysfonctionnements qu’il peut entraîner, s’il a été mal conçu, ou s’il a été tout simplement été oublié ! ».

Conseils pour un aménagement Feng Shui de son bureau :

  • Dans les open spaces, les cloisons, même symboliques, sont importantes : dans un espace trop ouvert, l’énergie ne sera pas « accrochée ». L’énergie a besoin de sinuer entre les meubles, et de rencontrer des murs végétaux, d’où l’importance aussi des plantes,
  •  Eviter de travailler face à face,
  • Eviter de se placer face au mur. Ne rien avoir devant soi qui coupe l’énergie, et donc privilégier un espace dégagé devant le poste de travail,
  • Ne pas travailler avec une porte dans le dos : l’attention sera plus soutenue si on peut apercevoir la porte d’entrée du bureau,
  • Si possible, s’asseoir dos au mur pour avoir un support solide derrière soi,
  • Ne pas s’asseoir face à un angle ou sous une poutre. Ils sont considérés comme des flèches empoisonnées !
  • Il faut se lever et se déplacer régulièrement,
  • Pour travailler, les couleurs recommandées seront claires et apaisantes, (beige, sable, gris clair, rosé, jaune clair ) sans être trop pastels pour maintenir un certain tonus,
  • Eviter les formes trop agressives dans les meubles et la décoration : les designers et les professionnels de l’aménagement et du mobilier de bureau de mobilier ont bien compris l’intérêt des formes douces et arrondies,
  • Si on veut jouer le jeu du Feng Shui à fond, il n’est pas interdit d’accrocher derrière soi, sur le mur, une représentation de montagne mais attention, pas de sommet trop pointu ! La montagne c’est bien sûr le soutien et la protection, et il paraît même qu’elle peut favoriser l’arrivée de partenaires fiables et sérieux ! Face à soi, on choisira un tableau représentant un paysage ouvert pour inviter les nouvelles opportunités à se présenter,
  • L’hyper-technologie du matériel informatique devra être compensée par des matériaux naturels ou nobles, par des plantes, des pierres. Il faut absolument cacher les fils et câbles de ces machines infernales !
  • Prévoir au sein de l’entreprise, des espaces de détente, de massage, de pause où l’on peut se relaxer,
  • Dans les salles de réunion, le Feng Shui aidera à une bonne communication et une bonne entente. Formes adoucies pour les meubles, matériaux naturels et plantes, couleurs chaudes mais pas trop vives pour ne pas créer de stress supplémentaire,
  • Si possible, choisir les couleurs selon la position de la pièce, l‘activité exercée dans cet espace,
  • Dans le hall d’accueil, la fontaine, l’aquarium ou le mur d’eau seront les bienvenus ! La présence d’un mouvement continu permet la détente, favorise l’ouverture d’esprit et il semblerait même qu’il active l’énergie relative aux finances ! Sans compter l’image positive, la sensation d’harmonie et de bien-être diffusés aux visiteurs comme aux collaborateurs.

De la biophysiologie végétale au Feng Shui : le parcours d’Agnès Dumanget 

Titulaire d’une Maîtrise Sciences et Techniques de Biophysiologie Végétale et d’un D.E.S.S. en Environnement obtenu à Paris, Agnès Dumanget a été mandatée au Brésil par le Ministère des affaires étrangères. Elle y a mené un projet de Développement durable auprès d’une coopérative récoltant les noix du Brésil en forêt amazonienne. Elle s’est alors intéressée aux plantes médicinales et les a recherchées pour de grands laboratoires pharmaceutiques. Passionnée par les médecines alternatives et le bien-être, elle s’est tout naturellement tournée vers le Feng Shui et l’Asie. Elle a obtenu brillamment son diplôme de Praticien Feng Shui au terme du "Master Practionner Course" (M.P.C.) en Malaisie auprès de Lillian Too, souvent citée comme la prêtresse du Feng Shui. « C’était il y a plus de 10 ans, avant que le Feng Shui ne soit un phénomène de mode. L’étude Feng Shui menée chez moi avait changé ma vie », se souvient-elle, « Après un revirement professionnel, j’ai décidé de contacter Lillian Too en Malaisie. Je lui ai envoyé un mail, auquel elle a répondu dans les 10 minutes ! Deux mois plus tard, j’étais en Malaisie pour une formation, avec la certitude que c’était ce que je devais faire. Ma première étude pour une famille en Tanzanie a marqué le lancement de mon entreprise en 2002 ».

Un modèle de Feng Shui en plein Paris

L’agence de communication Com’à la maison, spécialisée dans le secteur de l’habitat, allie le conseil en stratégie et…en Feng Shui ! Leur entreprise se devait d’être leur vitrine. Isabelle SELLA a crée cette petite structure il y a presque deux ans avec son frère Arnaud, maître Feng Shui. Formé à Kuala Lumpur par Master Yap, c’est lui qui a choisi les locaux du Xème arrondissement de Paris selon la méthode des « étoiles volantes ». Cette technique répond à des calculs précis visant à trouver le bâtiment le plus adapté à l’activité de l’entreprise et le plus favorable aux bonnes relations clients. La façade de l’immeuble détermine les « bonnes » et « mauvaises » pièces de l’entreprise. Visite guidée de cet aménagement atypique…

L’entrée donne le ton : la pièce, d’élément eau, est habillée d’un tapis bleu, décorée par un aquarium, et activée par l’élément métal.

L’ensemble de l’aménagement des bureaux a été organisé autour des caractéristiques Feng Shui de la directrice générale. Dans son bureau, de la moquette au caisson, tout est…bleu !

 

L’aquarium présent dans le bureau d’Isabelle Sella fait face à une pierre brute, une combinaison appelée « les cinq fantômes » et sensée amener prospérité et chance en affaires.

Ici, Feng Shui ou non, aucun doute que la superbe terrasse aménagée ne favorise la détente


Une salle de réunion et de repos « comme à la maison », le tout dans un aménagement dicté par l’élément bois.
L’élément feu de l’autre coté de la même pièce dynamise l’espace de travail.

 


Parce que l’énergie circulait mal, une cloison a été ajoutée pour diviser l’espace, avec une porte orientée dans la bonne direction. On ne lésine pas sur les moyens pour faire un aménagement 100% Feng Shui ! 

 

La salle serveur est celle où l’énergie est la plus mauvaise, elle sert donc uniquement pour l’informatique, qui peut parfois, au dire des Sella, présenter du même coup quelques problèmes…

 

 

De l’avis général, le stress est moindre et l’ambiance meilleure depuis que les bureaux sont aménagés en fonction du chiffre Kua de chacun, qui détermine un aménagement personnalisé…jusqu’à l’orientation du bureau.

 

 

Le Feng Shui est favorable aux formes carrées ou rectangles. Les appartements en U ou en L - comme ici- entraînent une très mauvaise circulation de l’énergie. Une porte a donc été ajoutée par Arnaud Sella afin de traiter ces espaces communs (cuisine, salle de bains et sanitaires) indépendamment du reste des bureaux.

 


La cuisine a été décorée avec soin, comme dans une habitation, les étagères sont apparentes et colorées.

 

 

 

Dans un aménagement Feng Shui, il y a toujours un « mauvais secteur », où l’énergie stagne. La solution ? Les protagonistes placent un bol de sel à cet endroit, qui selon eux à des réactions diverses et étranges…

Pour en savoir plus :
Vivre votre Feng Shui au quotidien, Agnès Dumanget, Editions Trajectoires, 2005.
Site :http://www.add-fengshui.com/
Lillian Too’s 168 Feng Shui Ways to a Calm and Happy Life Published Year : 2005
Lillian Too’s Fortune and Feng Shui 2006 Published Year : 2005
Le Feng Shui va vous changer la vie, Site Doctissimo :
http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2001/mag1130/ps_4846_feng_shui_02.htm