Travailler demain

French Design LAB : êtes-vous prêts pour la 3e génération de coworking ?

Au siège du French Design by VIA, de l’Ameublement français et d’Actineo, nous vous proposons une nouvelle expérience. C’est bien une 3e génération d’espaces de coworking que le French Design by VIA et ses partenaires entendent mettre à disposition des coworkers à partir du 7 février, et ce tout au long de l’année 2020 !

 

En 15 ans, les espaces de coworking ont fait un bond extraordinaire. Fin 2019, on recense près de 22 400 espaces sur la planète et plus de 2,1 millions d’utilisateurs. Près de 25 % des coworkings ouverts aujourd’hui dans le monde n’existaient pas il y a un an. Face à une concurrence accrue et à des expériences parfois ratées, de nouveaux types d'espaces ont vu le jour, démontrant que le concept est déjà en train d'évoluer. Le public cherche désormais une expérience et un confort différents, dans un cadre renouvelant l’offre classique du coworking-café ou des espaces impersonnels des grands opérateurs.

Le dernier Baromètre Actineo/Sociovision a révélé que plus de la moitié des actifs ont l’occasion de travailler hors des locaux de leur entreprise. Et les tiers-lieux font déjà partie de la réalité de travail de plus d’un tiers des actifs (+7 pts vs 2017 pour les espaces de coworking). Cet essor trouve son origine dans les mutations profondes du travail liées aux nouvelles technologies, qui permettent de travailler en tous lieux, et aux politiques urbaines visant à la rentabilité des lieux inoccupés. 

Le coworking a bientôt 20 ans et le mouvement a bien évolué depuis la création des premiers espaces apparus au milieu des années 2000 aux États-Unis et en Allemagne, pour se démocratiser en France dans les années 2010. Afin de pallier la solitude, des entrepreneurs et freelances décident de se regrouper dans des lieux de travail communs. Ils forment des communautés partageant des ressources, du savoir et du lien social. Le coworking trouve ses origines dans le refus des codes hiérarchiques et impersonnels de la grande entreprise : l’informalité et l’économie du partage sont alors les maîtres-mots de ces nouveaux espaces de travail. Destinés aux travailleurs indépendants, ils rencontrent un véritable succès grâce à la convivialité qu’ils offrent, mais sont rarement viables économiquement et… peu confortables. 

D’après le Baromètre Actineo 2019, les salariés estiment que, pour la plupart des espaces de coworking, la flexibilité et le confort sont à revoir. Travailler dans une ambiance « comme de la maison » pourquoi pas, mais avec le confort et l’ergonomie du bureau ! Travailler sur une chaise bistrot, sur un mange-debout, sur un canapé de salon, l’ordinateur sur les genoux, sans isolation phonique ? C’est peut-être valable pour une tâche rapide et d’appoint, pour une rencontre informelle, mais certainement pas pour une longue séquence de travail. Le temps est venu de valoriser la qualité du mobilier et d’injecter de l’ergonomie dans les espaces de coworking !

Parallèlement à ces espaces pionniers de coworking, on voit s’opérer une industrialisation très rapide du secteur. La multiplication du nombre d’espaces et d’opérateurs, notamment des acteurs immobiliers ou financiers, à partir de 2010, représente un tournant décisif dans l’évolution du marché. Ces nouveaux géants utilisent les codes du coworking classique dans leurs espaces communs, tout en louant (et surtout sous-louant) de grands plateaux de bureaux à des équipes projets de grandes entreprises et ou à des petites entreprises. Celles-ci s’affranchissent ainsi de la contrainte immobilière en prenant un abonnement mensuel dans ces espaces, qui sous-traitent pour eux tous les services nécessaires.

Mais retrouve-t-on encore l’esprit initial des espaces de coworking quand ces lieux ne sont pour les entreprises qu’un moyen d’externaliser leur immobilier, de le rendre flexible, en occupant des espaces souvent moins bien équipés et moins confortables que leurs sièges sociaux ? Toujours d’après le dernier Baromètre ACTINEO, la possibilité de gérer des tâches personnelles, de disposer de différents types d’espaces, d'organiser une réunion de travail ; l'ergonomie et le confort du siège… sont autant d’éléments pour lesquels le niveau de satisfaction est bas dans les espaces de coworking (seuls 25 % en sont très satisfaits).

Au siège du French Design by VIA, de l’Ameublement français et d’Actineo, nous vous proposons une nouvelle expérience. C’est bien une 3e génération d’espaces de coworking que le French Design by VIA et ses partenaires entendent mettre à disposition des coworkers à partir du 7 février, et ce tout au long de l’année 2020 !

En partenariat avec StartWay Coworking & Innovation centers, spécialiste des espaces de coworking, et Suneido, société spécialisée en efficience collective, un tiers-lieu polyvalent et modulable baptisé « le French Design LAB » sera bientôt mis en place au 120 avenue Ledru Rollin (Paris 11). L’ambition du French Design LAB est de déterminer une méthode, un protocole capable de modifier l’espace sans pour autant sacrifier l’ergonomie et le confort. Un espace de coworking aussi bien équipé que les aménagements de sièges sociaux les plus remarquables, et fondé sur les principes d’aménagement les plus récents comme l’activity-based-working. Pour cela, le French Design LAB proposera diverses postures ; pour s’isoler et se concentrer sur une tâche, pour se rencontrer dans une zone commune, pour tenir une réunion, etc. 

Toujours dans la même volonté d’expérimentation, les différentes configurations seront testées grandeur nature par les utilisateurs, pour un retour en temps réel sur les produits comme sur les solutions d’aménagement proposées. Différentes typologies d’assises, des tables assis/debout et déplaçables, des accessoires de travail… tout le mobilier a été minutieusement choisi pour s’adapter aux activités des coworkers et les différentes configurations ont été pensées en étroite collaboration avec des fabricants de l’Ameublement Français, membres d’Actineo. Car qui de mieux placé pour aménager ces espaces que ses membres qui, depuis près de 15 ans, œuvrent pour promouvoir la qualité de vie au bureau ? L’Observatoire a su prouver, par différentes approches empiriques et de nombreuses années de recherches, que le bien-être et la performance d’une entreprise étaient indissociables de la qualité de son aménagement. 

Les partenaires, éditeurs et designers français, soigneusement sélectionnés par le French Design by VIA vont apporter, quant à eux, une touche très made in France à l’espace. L’artiste et designer Sophia Taillet a imaginé un astucieux système combinant rails lumineux et surfaces souples de textiles phoniques qui, en plus d’apporter un parfait confort acoustique, permettra de cloisonner ou de décloisonner l’espace au gré des besoins. Car, non seulement le French Design LAB sera un espace de coworking innovant, mais il sera aussi un lieu de comeeting, de conférences et tables rondes, d’exposition design… Soit un lieu hybride, avec des espaces configurables sur-mesure, voué à s’adapter à toutes les activités. C’est pourquoi chacun des services sera privatisable et réservable à la carte.  

 

Ouverture publique à partir du 7 février 2020 — Inauguration presse le 6 février 2020 à partir de 16h

Vous pouvez dès à présent vous renseigner auprès de Julie Millet : millet@via.fr