Franck BARNIER - GROUPAMA

Rencontre avec Franck Barnier, directeur d'Exploitation Groupama Logistique et Chef de Projet du nouvel aménagement des locaux.

Comment êtes-vous tombé dans l’immobilier d’entreprise ?

J’ai abordé les sujets immobiliers au début des années 90, dans le cadre d’une mission de chef de projet au sein d’Alcatel. Cette mission portait sur la gestion et l’exploitation d’un pôle d’activité sur le site de Colombes, qui s’est ensuite étendue sur Nanterre dans le cadre d’un regroupement d’entités dans un seul bâtiment. Cette nouvelle configuration nous a permis d’offrir un service global à toutes les catégories d’occupants du groupe par l’intermédiaire d’un prestataire unique. Ces aspects de rationalisation, d’optimisation et de facturation interne m’ont amené à promouvoir en interne, la définition, de façon précise, du Coût Global d’Occupation. Le benchmarking, réalisé notamment avec IPD, nous a aidé à construire notre référentiel et la manière de construire et de remonter ces informations aux directions Achats, Financières et aux directions Générales du groupe pour les sensibiliser sur les leviers d’optimisation directement applicables dans la gestion et l’exploitation de l’Immobilier d’entreprise.

Comment êtes-vous ensuite entré chez Groupama ?

J’ai préalablement passé 6 ans au sein de DCNS (ex-Direction des Constructions Navales) d’abord comme directeur d’Etablissement, où j’ai appliqué le principe de l’analyse du CGU (Coût Global d’Utilisation) et ensuite comme directeur du Patrimoine Immobilier dans le cadre de la valorisation des actifs improductifs portés par le groupe. Début 2009, j’ai intégré Groupama Logistique, le GIE en charge de l’exploitation et la gestion des sites, en tant que directeur du Pôle La Défense & Province, pour prendre en charge l’ensemble des services : aux Occupants, aux Bâtiments, Mutualisés, la Gestion Administratives et la Sécurité de plus de 150 000 m², répartis entre La Défense et nos 140 sites de Province dont notamment les Data Center du groupe.

Trouvez-vous que le métier a évolué depuis que vous l’exercez ?

Le métier a énormément évolué depuis 10 ans, notamment avec les préoccupations liées au développement durable. Il existe aujourd’hui une volonté affirmée par l’ensemble des acteurs de la place de progresser sur la voie environnementale, notamment grâce aux démarches HQE, Construction et Exploitation et la mise en place d’indicateurs de mesure de l’impact environnemental de nos bâtiments et pas uniquement sur les bâtiments récents. Mais attention à ne pas nous perdre dans tous ces labels et certifications environnementaux Leed, HQE, Breeam, BBC... Et nos métiers devront évoluer demain, pour alors nous permettre de trouver comment financer la remise à niveaux de nos immeubles non performants.