Comment (se) sauver (de) l'open space ?

« Comment (se) sauver (de) l’open space ? ». L’open space nous travaille et nous dérange. Pourquoi ce modèle d’organisation s’impose partout et à qui profite-t-il ? Est-il seulement « rentable » ? Faussement simple, faussement évident, il contraint les personnes, le management et le travail. Des plateaux classiques aux derniers aménagements « cool et fun » si prisés aujourd’hui, cet ouvrage dissèque les discours récurrents qui l’accompagne et tente de décrypter ses multiples traductions spatiales et leurs effets au quotidien.

 

Elisabeth Pélegrin-Genel est architecte DPLG, urbaniste et psychologue du travail.

Une triple formation pour une pratique :

  • d’architecte avec une part importante pour la recherche dans le domaine environnemental : bureau à énergie positive, habitat bioclimatique, quartiers durables et une participation aux concours et aux projets, bureaux comme habitat (Agence Architecture Pélegrin)

 

  • de consultante sur les problématiques d’espace, de travail et d’organisation. Avec des missions en entreprises d’accompagnement du changement, de situations critiques d’accueil, de travail sur l’impact des bureaux paysagers. Avec un travail collaboratif avec des professionnels, space-planners, aménageurs, architectes comme DEGW, SATO, Chaix et Morel & associés, etc. sur leurs projets d’espaces tertiaires.

 

  • d’auteure de plusieurs ouvrages sur les espaces tertiaires, la maison, la ville et d’un essai sur l’espace. Dernières parutions :

« Comment (se) sauver (de) l’open space ? », Parenthèses, sortie le 4 février 2016 (présentation).
« Une autre ville sinon rien », La Découverte, Paris, 2012 (présentation).
« Des souris dans un labyrinthe », La Découverte, Paris, 2010 (présentation).
Par ailleurs, Elisabeth Pélegrin-Genel publie régulièrement des articles, des chroniques, des liens sur le blog de l'association Archinov, et dans la revue Office et Culture.